Qu’est-ce qui rime avec délice ? Le pain d’épices

Ses saveurs douces et parfumées sont apportées par le miel et le mélange d’épices chaleureuses, de cannelle, de clou de girofle, d’agrumes… Et si on redécouvrait ce régal ?

Les moments pain d’épices sont souvent liés aux souvenirs gourmands de l’enfance : goûters joyeux, petits déjeuners de la Saint-Nicolas ou de Noël et autres moments de bonheur au cœur de l’hiver.

L’Histoire du Pain d’Épices
Le pain d’épices, tel que nous le connaissons, serait d’origine chinoise, le Mi-kong, “pain de miel”. Il était fabriqué avec de la farine de froment, du miel et des plantes aromatiques. Au 13ème siècle, le Mi-kong était une ration de guerre des soldats de Gengis Khan qui le répandirent dans les pays Arabes.
C’est au Moyen-Age, lors des croisades, que les occidentaux rapportèrent la recette et les épices. Une première mention du “Lebkuchen”, pain d’épices en allemand, est faite à Ulm en 1292, puis il se répand dans les monastère du Saint-Empire. En 1453, on sait que le pain d’épices était sur les tables des moines cisterciens de Marienthal (Alsace), à l’occasion des fêtes de Noël.
Plus tard, à l’époque moderne, des pains d’épiciers se distinguèrent etle pain d’épices devenait une friandise. En Alsace, ils formèrent une corporation à laquelle Henri IV octroya des statuts en 1596. (source : www.biscuitsgateaux.com)

Parfaits breuvages avec le pain d’épices

Les gourmands ajoutent une noisette de beurre salé tartinée et trempent la pointe de leur pain d’épices dans :

– un chocolat chaud – les enfants adorent, ils ne sont pas les seuls !

– un bon thé noir riche en arômes,

– une infusion à la camomille aux saveurs complémentaires de miel,

– un excellent café.

Parfaites associations avec le pain d’épices :

– les fromages : roquefort, époisses, maroilles, munster…

– le foie gras mi cuit et un confit d’oignons pour un apéritif de fêtes,

– les desserts aux pommes, poires, oranges, noix, gingembre, banane… Tentez-le façon pain perdu ou encore en tiramisu.

– les salades : ajoutez des croûtons grillés de pain d’épices sur une salade d’hiver (chicon, mâche…) ou encore sur une soupe de potiron,

– les sauces : comme liant, une ou 2 tranches de pain d’épices font des merveilles dans une sauce brune de gibier, une goulasch, la sauce lapin, les carbonades – coupez le pain d’épices et joignez-le à la sauce. En fondant, il apporte de l’onctuosité et des saveurs douces et épicées. Un régal !

– Les volailles et notamment les cailles, la dinde, le chapon, le magret adorent également le pain d’épice. Pensez aux farces des volailles de Noël, humm !

En seul mot PLAISIR !

Fait maison aux ateliers à Windhof  – 100% Hausgemaacht – le Pain d’épices Cactus est un subtil mélange de miel et d’épices. Ce grand classique des tables de Noël est une nouvelle douceur à découvrir. Au miel biologique, à la farine de blé, aux œufs entier, beurre, lait, cannelle et épices. Aussi gourmand avec du salé qu’avec du sucré, il accompagnera divinement tous vos mets.

Vos papilles en redemandent, reprenez-en donc une petite tranche !