Notre chouchou, le chou-fleur… Surprise !

On vous invite à manger des fleurs ! Comment résister…

Ah bon, direz-vous, ce n’est que du chou-fleur ! Oui, mais revisité et transformé, ce légume blanc va vous épater. Et vous qui le trouviez banal, peu séduisant, vous allez courir vous en procurer un pour essayer tous ces plats, juste trop bons et originaux !

Le chouchou, mais pourquoi ?

Il regorge de nutriments, de vitamines, de fibres… Mais si on vous avait annoncé cela en premier, vous n’auriez pas forcément voulu lire la suite…
Le chou-fleur, comme tous les choux, fait partie de la famille des crucifères qui souvent associés à des plats de viande constituaient des mets lourds à digérer et caloriques, ce qui en a fait des mal aimés.
Consommés crus ou cuits à la vapeur, les choux dont le chou-fleur, sont les alliés de notre santé. Riches en calcium, détoxifiants, rassasiants bien que peu calorique, source de fer, ils sont reconnus pour stimuler nos défenses naturelles.

Vous le connaissez cuit, cru, mais râpé ?

Sous cette forme peu utilisée. Le chou-fleur se transforme en une sorte de semoule de légume que vous pourrez servir en salade crue, comme un taboulé, avec tomates, feuilles de menthe, raisins de Corinthe, ou encore dans un risotto…

La forme râpée est également un moyen de faire découvrir et aimer ce légume, dont le goût ne plaît pas d’emblée, aux enfants.

Pour la ‘’pizza’’ de chou-fleur,
il vous faut : un beau chou-fleur bien blanc et bien serré, une râpe à gros trous, 2 œufs, 1 gousse d’ail pressée, du sel, du poivre, 100g de mozzarella râpée et 100g de parmesan râpé, une poignée de tomates cerises, du basilic frais.

– Dans un grand plat, râper le chou-fleur – stopper l’opération quand vous arrivez au parties dures – vous les utiliserez pour un potage Dubarry (créé pour la comtesse du Barry).

– Ajouter les œufs entiers et tous les ingrédients (utiliser la moitié de la mozzarella râpée) en les mélangeant bien.

– Sur une plaque du four déposer une feuille de papier sulfurisé. Étaler le mélange uniformément, parsemer du restant de mozzarella et hop, au four 20/25 min à +-180 °C.

A la sortie du four, disposer les tomates cerise coupées en 2 et le basilic. Moelleuse et croustillante, la ‘’pizza’’ chou-fleur convient parfaitement à l’apéritif. Sans tomates, cette une galette accompagnera une viande ou une salade verte.

Ainsi, informés, puis alléchés, vous ne verrez plus le chou du même œil, ni des mêmes papilles !

Source  Photo: Createam