La place de la femme au cœur du système Fairtrade

Malheureusement les inégalités entre les hommes et les femmes dans notre société demeurent un sujet d’actualité. Il a fallu attendre 2018, pour qu’un pays, l’Islande, franchisse le pas et impose l’égalité salariale. Un exemple que tous les pays devraient suivre.

Dans les pays en voie de développement, le travail agricole joue un rôle économique fondamental et la force de travail féminine est non négligeable : Environ 48% du travail est effectué par des femmes. Cependant, partout dans le monde les femmes se heurtent à des contraintes qui les empêchent de contribuer pleinement à la production agricole. Or, la correction des inégalités entre les sexes dans le secteur agricole permettrait de réduire de près de 140 millions le nombre des personnes souffrant de faim et d’augmenter jusqu’à 4% le rendement agricole des pays en développement.

Beatriz Gallegos, fille et petite-fille de producteurs d’agaves au Mexique, a pu profiter pleinement de l’impact de Fairtrade sur ce terrain. La promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes occupe une place importante dans les standards Fairtrade. Ainsi il est interdit d’établir une distinction fondée sur le sexe ou le statut matrimonial. De même, des mots, des gestes ou un contact physique sexuellement intimidants sont strictement interdits. Après ses études, grâce au commerce équitable, Beatriz a vu des perspectives d’avenir dans son village rural natal. Aujourd’hui, elle constitue un élément important dans le groupement Ejido Santiago, qui regroupe 178 producteurs d’agave sur plus de 20 000 hectares de terre mises à disposition par l’Etat Mexicain. Elle est fière de pouvoir apporter quelque chose au développement de la communauté, mais elle est surtout heureuse de ne pas avoir été obligée de déménager dans une grande ville pour rechercher une vie meilleure.

Afin que l’histoire de Beatriz ne soit pas un cas exceptionnel, Fairtrade mise aussi sur l’éducation. Celle des femmes bien sûr, afin qu’elles puissent prendre un rôle plus important et assumer des tâches à forte responsabilité. Celle des hommes également, surtout pour les sensibiliser sur les questions de genre et du rôle des femmes.

Fairtrade contribue donc à casser les stéréotypes traditionnels des rôles des hommes et des femmes. Grâce à des formations des réseaux de producteurs, les femmes peuvent prétendre à des emplois jusqu’ici réservés aux hommes. Cela permet également un changement du statut de la femme vers plus d’égalité et de reconnaissance.

Retrouvez le sirop d‘agave de cette coopérative dans les thés glacés certifiés Fairtrade de la marque « Little Miracles » et découvrez les vertus du ginseng chinois, une plante à laquelle on attribue des effets énergisants et revivifiants.