Print This Post

Bœuf braisé à la sauce tamari – 100% BIO

Plat bio. Lavez, épluchez et coupez l’ensemble des légumes. Les champignons en quartier, les carottes en demi-rondelles, le pak choï et le chou vert en lamelles. Mélangez les légumes avec le sel, le poivre et l’huile d’olive dans un plat adapté au four.

Ingrédients pour 2 personnes :

Pour la viande

  • 250g de filet de bœuf
  • 4 cuillères à soupe de sauce tamari
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • 1 oignon
  • 1 pincée de piment
  • 1 pincée de poivre
  • 1 pincée de graine de coriandre
  • 1 tasse de bouillon de poulet

Pour l’accompagnement

  • 2 carottes
  • 2 branches de pak choï
  • 50g de champignon
  • ½ chou vert
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 100g de quinoa rouge
  • 1 cube de bouillons de légumes
  • Sel & poivre
  • Quelques feuilles de coriandre fraîche

Progression :

  • Lavez, épluchez et coupez l’ensemble des légumes. Les champignons en quartier, les carottes en demi-rondelles, le pak choï et le chou vert en lamelles.
  • Mélangez les légumes avec le sel, le poivre et l’huile d’olive dans un plat adapté au four.
  • Enfournez à 180°C et laissez cuire pendant 12 min.
  • Conservez les légumes au chaud.
  • Procédez à la cuisson du quinoa (selon indication) dans de l’eau bouillante agrémentée du bouillon de légumes.
  • Conservez au chaud avec les légumes.
  • Saisissez ensuite le bœuf dans une poêle chaude avec l’huile d’olive 2-3 min par côté.
  • Finissez la cuisson au four pendant 5 min à 180°C.
  • Dans la même poêle, non rincée, faites suer les oignons, déglacez-les avec la sauce tamari et le sirop d’agave.
  • Ajoutez le bouillon de poulet et les épices. Laissez réduire pendant 10 min à feu doux.
  • Goûtez et rectifiez l’assaisonnement au besoin.
  • Pour le dressage, disposez le quinoa et les légumes avec le bœuf dans une assiette et recouvrez de sauce. A déguster bien chaud.

Recette élaborée par Ali (SHARIFF) – Nature Eléments


Info Produit: La sauce de soja fermenté Tamari

Au Japon, la sauce de soja fermenté, Tamari, a été célébrée comme la reine des assaisonnements depuis des siècles, alors qu’aujourd’hui, elle est appréciée dans le monde entier.

Le Tamari a une grande valeur nutritive: il est riche en protéines et contient nombreux minéraux comme le Potassium, Magnésium. Lors de la fermentation un glutamate naturel se forme et se développe en vrai exhausteur de saveur naturel. Ainsi le Tamari est utilisé pour rehausser le goût des plats mijotés, des bouillons de pâtes, soupes, légumes sautés, des sauces pour salade, marinades ou au wok. Le Tamari se marie particulièrement bien avec du vinaigre ou du vin de riz, du gingembre, de l’ail, de la moutarde, du poivre et permet de réduire considérablement l’assaisonnement avec du sel.